Créer mon blog M'identifier

Pilates ? Yoga ? Ma découverte du Yogalates !

Le 16 mars 2016, 12:53 dans bien-être 0

 Prendre soin de soi, j'aime. Les produits naturels, j'aime. Le sport… hum…. Joker ?

Alors quand mon amie Estelle m'a proposée de l’accompagner samedi dernier à un stage, j'étais plutôt récalcitrante. Surtout qu'elle m'annonce un stage de Yogalates, vous connaissez vous ?

Mon esprit imaginait déjà des postures invraisemblables, des participantes élancées et totalement élastiques pendant que j'essaierai vainement de toucher mes orteils …

Contre toute attente, cette découverte m'a rendue euphorique, au point d'envisager une inscription à l'année ! Mélange de Yoga et de Pilates, mon corps était totalement détendu en fin de séance, et empli de zénitude. Allier bien être et sport, voilà l'objectif du Yogalates.

La séance a démarré par un peu de relaxation, avec une respiration adaptée, et quelques échauffements. Contrairement à ce que je pensais, cette activité sollicite des muscles parfois insoupçonnés et beaucoup de gainage, mais toujours en douceur. Et ça, c'est point qui m'a séduite : loin d'être une adepte des séances de torture des clubs de sport, j'ai trouvé dans le Yogalates le parfait compromis. Au fur et à mesure que la séance avançait, grâce à la relaxation du yoga, j’ai pu sentir mes muscles s'étirer, avec une pratique régulière je suis persuadée que l'on gagne en souplesse.

Le Yogalates a tout bon : harmonie du corps et de l'esprit, alliant relaxation et sport « doux », notre prof m’a assurée que la silhouette se trouvait redessinée, tonifiée ; et je veux bien la croire, on sent quand même bien les exercices !

Je ne sais pas si le mariage de ces activités est courant, mais je vous conseille de vous renseigner dans les écoles de yoga à proximité de chez vous, voir si elles proposent le Yogalates. Cas échéant, vous allez peut être leur donner une idée ! Pour ma part, c'est tout vu, la prochaine séance est programmée dans dix jours ;-)

 

On continue le home made !

Le 2 mars 2016, 14:19 dans bien-être 0

Je vous ai parlé il y a quelques mois de ma crème hydratante maison, et bien je ne me suis pas arrêtée là. Permettez-moi de partager avec vous aujourd’hui mes derniers essais de néo-laborantine !

Il y a un produit que nous achetons toutes, à un prix plus ou moins élevé selon la marque, et qui pourtant peut être réalisé chez soi avec quasi rien : le démaquillant ! Et vous allez voir que je ne vous mens pas : prenez un petit vaporisateur (type parfum pour sac à main), remplissez le à moitié d’eau et à moitié d’huile, pour ma part encore et toujours ma précieuse huile d’argan. C’est tout ! Plutôt sceptique au départ, je n’en reviens pas de son efficacité, et du bien-être que cela procure à ma peau à tendance sèche. Cette nouvelle habitude adoptée, fini les démaquillants de grande surface ou parfumerie !

Je me suis aussi lancée dans la confection d’un autre produit, qui demande un peu plus d’ingrédients, et de temps, mais vraiment rien de compliqué: le déodorant. A l’heure où l’on nous serine les dangers des sels d’aluminium et du parabène, j’ai eu envie de tester la confection maison. Là encore, succès !

Je partage ma recette, les huiles essentielles étant à adapter selon vos goûts :

- 30g de bicarbonate de soude,

- 20g d’arrow root (vous pouvez le remplacer par de la fécule)

-  30g de beurre de karité (pour ses vertus hydratantes, parfait après l’épilation)

-  5g de cire végétale (type candellila)

-  20g d’huile de coco

-  10 gouttes d’huiles essentielles (je vous conseille l’huile de palmarosa, anti transpirant naturel, à laquelle vous pouvez ajouter des HE de lavande ou de tea tree)

Faites fondre au bain marie l’huile de coco, avec le beurre de karité et la cire. Dans un saladier, mélangez l’arrow root et le bicarbonate, puis rajoutez le mélange fondu et les huiles essentielles.

Il ne vous reste plus qu’à remplir votre contenant (des sticks sont en vente sur des sites comme Aromazone), vous pouvez sinon utiliser des moules en silicone initialement prévus pour les gâteaux !

Selon où vous habitez, il est parfois nécessaire de conserver votre déodorant au frigo afin d’éviter qu’il ne fonde.

Pensez bien à toujours effectuer un test au préalable sur la peau de votre poignet ;-)

À vous de jouer !

Les vacances au grand d’air : une solution à petit budget

Le 3 décembre 2015, 12:55 dans bien-être 0

Alors même que dés la fin des congés d’été, je commence déjà à passer de longues heures au bureau à rêvasser et programmer mes prochaines vacances, j’ai dors et déjà commencé à prospecter les campings sur les conseils d’une amie, adepte du genre. Personnellement même si je suis très branchée nature et vacances atypiques, pour moi ce mode d’hébergement reste quoi qu’il en soit un peu trop formel et structuré. Un véritable défi donc que l’été prochain en mode camping, mais pas n’importe lesquels, ceux de Tohapi, qui, en toute vraisemblance proposent différents niveaux de prestations et donc des opportunités en terme de budget.

Cette année, pas de tour du monde sac sur le dos…. Je m’offre une parenthèse plus classique histoire de décompresser et de poser un peu mes valises. Au final cela sera aussi l’occasion pour moi d’observer et d’effectuer une véritable analyse sociale de la clientèle accro à l’hébergement de plein air. Force est de constater qu’en effet, ces dernières années ont vu exploser le nombre de touristes aspirant à profiter de vacances au grand air, sous la tente pour les plus téméraires ou en mobile home pour les plus exigeants en matière de confort. Une belle démonstration des mouvements intérieurs au domaine du tourisme qui n’est pas sans rappeler la période des congés payés post front populaire et l’effervescence des gens face au plaisir de profiter d’une pause en pleine nature.

Amis en recherche d’osmose , cap sur le camping, pour une expérience hors du commun !

 

 

Voir la suite ≫